Communiqué de presse

 24/01/2020

 Yes


 Déclaration du Président de l’Assemblée, M. O-Gon Kwon, réaffirmant son ferme soutien pour la CPI à l’occasion de l’ouverture officielle de l’année judiciaire 2020

 ICC-ASP-20200124-PR1511

 
 

Le 23 janvier, la Cour pénale internationale a marqué l'ouverture de son année judiciaire 2020. À cette occasion, le Président de l'Assemblée des États Parties, M. O-Gon Kwon, a déclaré : 

« Au nom de l'Assemblée des États Parties, je profite de l'occasion pour réaffirmer une fois de plus notre soutien ferme et continu pour la Cour, institution judiciaire qui doit continuer à s'acquitter de son mandat de façon indépendante et impartiale, dans le strict respect du cadre juridique du Statut de Rome, son traité fondateur. »

À sa dix-huitième session, en décembre 2019[1], les États Parties ont reconfirmé leur appui indéfectible à la Cour, et réitéré leur détermination à préserver son intégrité sans se laisser intimider par aucune menace exprimée contre la Cour. L'Assemblée a également exprimé son inquiétude cencernant toute mesure prise contre les fonctionnaires de la Cour, et renouvelé sa détermination à rester unie contre l'impunité. 

« L'Assemblée des États Parties reste déterminée à soutenir et à défendre les principes et les valeurs consacrés dans le Statut de Rome», a indiqué le Président Kwon. 

***

L'Assemblée des États Parties est le principal administrateur et le corps législatif de la CPI. Elle est composée des représentants des États qui ont ratifié le Statut de Rome et y ont adhéré. Le Président Kwon a été élu Président de l'Assemblée pour un mandat de trois ans en décembre 2017.

[1] ICC-ASP/18/Res.6, adoptée par consensus à la 9e réunion plénière, le 6 décembre 2019, par. 1.


 


Source:  Assemblée des États Parties