Communiqué de presse

 25/03/2020

 Yes


 Président de l’Assemblée, O-Gon Kwon, réaffirme le soutien indéfectible à la CPI

 ICC-ASP-20200325- PR1521

 
 

En ce qui concerne les déclarations récentes au sujet de la Cour pénale internationale (« la Cour » ou « la CPI »), je tiens à réitérer que la Cour et son personnel bénéficient d'un appui solide de la part de l'Assemblée des États parties au Statut de Rome. Au nom de tous les États parties, je réaffirme que nous avons une confiance totale dans la Cour en tant qu'institution judiciaire indépendante et impartiale, et nous réitérons notre ferme engagement de faire respecter et de défendre les principes et les valeurs consacrés par le Statut de Rome et d'en protéger indéfectiblement l'intégrité contre toute menace dirigée contre la Cour. Nous exprimons notre vive inquiétude quant aux menaces proférées contre les responsables et les fonctionnaires de la Cour et leur famille.

La CPI incarne notre engagement collectif à lutter contre l'impunité face aux crimes les plus graves touchant la communauté internationale. J'appelle de nouveau tous les États à respecter l'indépendance de la branche judiciaire et du Procureur de la Cour et à travailler ensemble au service de notre but commun, la lutte contre l'impunité des auteurs des crimes les plus graves au regard du droit international.

La Cour est une institution judiciaire indépendante et impartiale, dont les actions sont strictement régies par le cadre juridique du Statut de Rome, son traité fondateur. L'une des pierres angulaires du système instauré par le Statut de Rome est la reconnaissance du fait que face aux atrocités, c'est aux États qu'il revient en premier lieu d'enquêter et de poursuivre. En tant que cour de dernier recours, la CPI est complémentaire des juridictions nationales.

***


L'Assemblée des États Parties est le principal administrateur et le corps législatif de la CPI. Elle est composé des représentants des États qui ont ratifié le Statut de Rome ou y ont adhéré. Le Président Kwon a été élu Président de l'Assemblée pour un mandat de trois ans en décembre 2017.


Source:  Assemblée des États Parties