Press Release

 22/09/2011

  


 ICC - La République des Maldives devient le 118e État partie au Statut de Rome

 ICC-CPI-20110922-PR725

 
S.E. M. Ahmed Naseem, Ministre des Affaires étrangères de la République des Maldives, avec Mme Patricia O’Brien, Conseillère juridique des Nations unies © United Nations/Benoît Marcotte

Communiqué de presse : 22.09.2011


La République des Maldives devient le 118e État partie au Statut de Rome

ICC-CPI-20110922-PR725

S.E. M. Ahmed Naseem, Ministre des Affaires étrangères de la République des Maldives, avec Mme Patricia O’Brien, Conseillère juridique des Nations unies © United Nations/Benoît Marcotte

Le 21 septembre 2011, le Gouvernement de la République des Maldives a déposé auprès du Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies son instrument d’adhésion au Statut de Rome de la Cour pénale internationale (CPI). Le Statut entrera en vigueur pour ce pays le 1er décembre 2011, portant ainsi le nombre total des États parties à 118. Les Maldives deviennent ainsi le 17ème Etat partie de la région d’Asie.

Le juge Sang-Hyun Song, Président de la CPI, s’est félicité de l’accession des Maldives au Statut d’Etat partie et il a déclaré : « Au mois de mars de cette année, j’ai eu le plaisir d’un échange de vues sur la CPI avec des représentants des Maldives lors de la Asia-Pacific Parliamentary Consultation [consultation parlementaire Asie-Pacifique] à Kuala Lumpur, et j’ai été encouragé par leur détermination dans l’avancée du processus d’adhésion de leur pays. Je suis ravi du fait que ces efforts se soient maintenant pleinement matérialisés, et que les Maldives devienne un Etat supplémentaire qui renforce la participation de l’Asie au système de justice internationale du Statut de Rome ».

Le président de l’Assemblée des Etats parties au Statut de Rome, l’ambassadeur Christian Wenaweser, a également souhaité la bienvenue aux Maldives dans la famille des membres du Statut de Rome, annonçant que : « l’adhésion des Maldives envoie un message fort à la région asiatique, qui est toujours la région la moins représentée au sein de l’Assemble des Etats parties. 120 Etats ont voté « oui » au Statut de Rome en 1998 et je suis persuadé que nous verrons le nombre des Etats parties atteindre ce niveau avant la fin de l’année ».

La CPI salue la décision des Maldives de se joindre aux efforts de la communauté internationale pour mettre un terme à l’impunité des responsables des crimes les plus graves qui menacent la paix, la sécurité et le bien-être du monde.


Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Fadi El Abdallah, Porte-parole et Chef de l’Unité des affaires publiques, Cour pénale internationale, au +31 (0)70 515-9152 ou à l’adresse [email protected].

Les activités de la CPI peuvent également être suivies sur YouTube et Twitter.

Source: