Press Release

 08/11/2011

  


 ICC - La CPI accueille les Philippines en tant que nouvel Etat partie

 ICC-CPI-20111108-PR740

 
Le Président de la CPI, M. le juge Sang-Hyun Song, remet un exemplaire spécial du Statut de Rome à l’Ambassadeur des Philippines, S.E. Mme Lourdes G. Morales, lors d’une cérémonie tenue au siège de la Cour en présence du Vice-Président de l’Assemblée des Etats parties, S.E. Jorge Lomónaco © ICC-CPI

Communiqué de presse : 08.11.2011


La CPI accueille les Philippines en tant que nouvel Etat partie

ICC-CPI-20111108-PR740

Le Président de la CPI, M. le juge Sang-Hyun Song, remet un exemplaire spécial du Statut de Rome à l’Ambassadeur des Philippines, S.E. Mme Lourdes G. Morales, lors d’une cérémonie tenue au siège de la Cour en présence du Vice-Président de l’Assemblée des Etats parties, S.E. Jorge Lomónaco © ICC-CPI

Aujourd’hui, le 8 novembre 2011, la Cour pénale internationale (CPI) a accueilli les Philippines en tant que nouvel Etat partie, au cours d’une cérémonie tenue au siège de la Cour à La Haye. Les Philippines sont le 117ème Etat partie au Statut de Rome et le second appartenant à l’Association des nations de l'Asie du Sud-Est à ratifier le traité international. Le Statut de Rome y est entré en vigueur au 1er novembre 2011.

Par un geste symbolique, le Président de la Cour, le juge Sang-Hyun Song, a remis un exemplaire spécial du Statut de Rome à l’Ambassadeur des Philippines, S.E. Mme Lourdes G. Morales.

Rappelant que Manila fut la première escale de son voyage officiel en mars dernier en Asie du Sud-est afin de sensibiliser la région au travail de la CPI et de faciliter les discussions sur la ratification du Statut de Rome, le Président de la CPI a fait part de son enchantement à l’idée d’accueillir les Philippines dans la famille de la CPI. « J’espère sincèrement que la décision historique prise par les Philippines encouragera d’autres nations d’Asie du Sud-Est à suivre l’exemple de votre pays », a-t-il dit.

S.E. Jorge Lomónaco, Vice-Président de l’Assemblée des Etats parties et Ambassadeur du Mexique, déclara qu’en ratifiant le Statut de Rome, la République des Philippines « a confirmé son ferme engagement à œuvrer pour la justice pénale internationale et de la protection des droits de l’Homme, ainsi que son soutien sans réserve aux efforts en faveur de la paix et de la sécurité entre les nations et à un système efficace de justice pénale internationale ».

En réponse, S.E. l’Ambassadeur Morales annonça : « Je voudrais exprimer la reconnaissance du Gouvernement des Philippines aux membres de la Cour ainsi qu’aux États parties pour leurs efforts inlassables et leur dévouement sans faille grâce auxquels la Cour est devenue ce qu’elle est aujourd’hui, une institution dynamique et en pleine expansion, qui bénéficie du soutien de 119 États parties, un nombre sans cesse croissant, et dont l’objectif est de mettre fin à l’impunité des auteurs des crimes les plus abominables ; une institution servant la justice avec efficacité et compétence, et attachée à défendre les droits et le bien-être des victimes ».

La cérémonie s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur d’Estonie M. Tiina Intelmann, du Greffier, Mme Silvana Arbia et de plusieurs juges de la Cour.

Allocution du juge Sang-Hyun Song, Président de la CPI

Allocution de S.E. Jorge Lomónaco, Vice-Président de l’Assemblée des états parties et Ambassadeur du Mexique

Allocution de S.E. Lourdes G. Morales, Ambassadeur du des Philippines

Vidéo de l’événement sur : YouTube


Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Fadi El Abdallah, Porte-parole et Chef de l’Unité des affaires publiques, Cour pénale internationale, au +31 (0)70 515-9152 ou +31 (0)6 46448938 ou à l’adresse [email protected].

Les activités de la CPI peuvent également être suivies sur YouTube et Twitter.

Source: