Press Release

 06/12/2011

  


 ICC - La CPI célèbre l’admission de la République des Maldives en tant que nouvel État partie

 ICC-CPI-20111206-PR753

 
Le Président Sang-Hyun Song, en présence de l'Ambassadeur Jorge Lomónaco, remet à l'Ambassadeur S.E. M. Ali Hussain Didi un exemplaire spécial du Statut de Rome © ICC-CPI

Communiqué de presse : 06.12.2011


La CPI célèbre l’admission de la République des Maldives en tant que nouvel État partie

ICC-CPI-20111206-PR753

Le Président Sang-Hyun Song, en présence de l'Ambassadeur Jorge Lomónaco, remet à l'Ambassadeur S.E. M. Ali Hussain Didi un exemplaire spécial du Statut de Rome © ICC-CPI

La Cour pénale internationale (CPI) a tenu une cérémonie le 6 décembre 2011 à son siège de La Haye afin de célébrer l’admission de la République des Maldives en tant que 118e État partie au Statut de Rome, le traité fondateur de la CPI.

Lors de la cérémonie, le Président de la Cour, le juge Sang‑Hyun Song, a remis à l’Ambassadeur de la République des Maldives auprès de la Belgique et de l’Union européenne, S.E. M. Ali Hussain Didi, un exemplaire spécial du Statut de Rome, qui symbolise, a-t-il déclaré, leur « engagement commun en faveur du respect de l’état de droit ».

Le Président Song a déclaré : « Avec l’adhésion des Maldives à la CPI, c’est le monde qui se rapproche un peu plus de l’adoption universelle du Statut de Rome. Les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et le génocide sont des crimes qui touchent la communauté internationale tout entière et ce n’est qu’ensemble que nous pourrons mettre un terme aux terribles souffrances que ces atrocités continuent de causer. J’espère sincèrement que les autres nations d’Asie du Sud suivront votre exemple et que la Cour pourra très bientôt accueillir en son sein de nouveaux États parties de la région ».

Saluant la décision de la République des Maldives, le vice‑président de l’Assemblée des États parties, l’Ambassadeur du Mexique, M. Jorge Lomónaco, a déclaré : « Étant donné l’importance du rôle des Maldives, qui président actuellement l’Association sud-asiatique de coopération régionale (ASACR), nous espérons que cette adhésion au Statut de Rome sera perçue comme un appel aux autres États de la région à s’exprimer d’une seule voix contre l’impunité et pour la protection et la promotion des droits de l’homme ».

S.E. M. Ali Hussain Didi, a exprimé le soutien de la République des Maldives à la CPI, en déclarant : « Nous sommes en effet résolus à jouer pleinement notre rôle au sein de cette mosaïque qui constitue la justice internationale. Nous nous engageons à faire en sorte que notre propre système judiciaire soit pleinement conforme aux obligations qui nous incombent en vertu du Statut de Rome, et nous veillerons, par notre participation aux activités de l’ONU et des autres organismes, à promouvoir la CPI et à œuvrer en faveur de la responsabilisation et de la justice ».

La cérémonie s’est tenue en présence de la première vice-présidente de la Cour, la juge Fatoumata Dembele Diarra, du second vice-président de la Cour, le juge Hans-Peter Kaul, des juges Ekaterina Trendafilova, Daniel Nsereko, Sanji Mmasenono Monageng et Cuno Tarfusser, ainsi que du Greffier Silvana Arbia, du Greffier adjoint Didier Preira, et d’un représentant du Bureau du Procureur, M. Phakiso Mochochoko.

Allocution du Président de la CPI, le juge Sang-Hyun Song

Allocution du vice‑président de l’Assemblée des États parties, l’Ambassadeur du Mexique, M. Jorge Lomónaco

Allocution de l’Ambassadeur de la République des Maldives, S.E. Ali Hussain Didi

Photographies et résumé vidéo de la cérémonie.


Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Fadi El Abdallah, Porte-parole et Chef de l’Unité des affaires publiques, Cour pénale internationale, au +31 (0)70 515-9152 ou +31 (0)6 46448938 ou à l’adresse [email protected].

Les activités de la CPI peuvent également être suivies sur YouTube et Twitter.

Source: