Communiqué de presse

 26/10/2012

 Yes


 La Présidente de l’Assemblée se rend à Addis Abeba

 ICC-ASP-20121026-845

 
 

 

La Présidente de l’Assemblée des États Parties (l’« Assemblée »), Mme l’Ambassadeur Tiina Intelmann, s’est rendue à Addis Abeba du 22 au 24 octobre 2012. Sa visite intervient dans le contexte de préparation de la session annuelle des États Parties qui aura lieu du 14 au 22 novembre 2012 à La Haye.

 

La Présidente a profité de sa présence à Addis Abeba pour rencontrer des représentants des États Parties ainsi que des fonctionnaires de la Commission de l’Union Africaine. Lors de ses réunions, la Présidente a souligné la volonté commune de l’Union Africaine de lutter contre l’impunité et a débattu avec ses interlocuteurs au sujet d’éventuels moyens d’interaction mutuelle pour l’avenir. Elle a exploité ses réunions pour étudier les possibilités d’appui interrégional aux fins de s’assurer que les responsables de crimes internationaux rendent des comptes à la justice et en vue de promouvoir une meilleure compréhension du fonctionnement du système du Statut de Rome à Addis Abeba. La Présidente a également profité de cette opportunité pour mieux s’informer sur la façon dont est perçue la Cour pénale internationale (la « Cour ») par l’Union Africaine et ses États Membres. La Présidente Intelmann a informé ses interlocuteurs au sujet de ses propres activités et de celles de l’Assemblée, en particulier en ce qui concerne le renforcement des capacités au niveau national et la réalisation de l’universalité du Statut de Rome.

 

Dans une allocution prononcée lors du Salon diplomatique, Mme l’Ambassadeur Intelmann a insisté sur l’intérêt renouvelé de la communauté internationale pour la Cour : le 17 octobre, le Conseil de sécurité des Nations Unies a organisé son premier débat ouvert sur le thème de la paix et de la justice, principalement axé sur la Cour.

 

La Présidente a exprimé sa reconnaissance à tous les États Parties qui se sont exprimés durant le débat ouvert pour réitérer leur soutien à la Cour et leur engagement dans la lutte contre l’impunité pour les crimes les plus graves du droit international. La Présidente a fait remarquer que de nombreux États Parties s’étaient penchés sur la question de la relation entre le Conseil de sécurité et la Cour, en indiquant des moyens de rendre cette relation plus efficace et en invitant le Conseil a mener un suivi systématique. La Présidente a également évoqué les idées erronées qui existent vis-à-vis de la Cour et l’importance du soutien politique continu des États Parties.

 

La visite de la Présidente Intelmann s’est produite suite au second séminaire technique conjoint entre l’Union Africaine et la Cour pénale internationale, qui s’est tenu à Addis Abeba les 17 et 18 octobre 2012. La Présidente a remercié S.E. M. Libère Bararunyeretse, Ambassadeur et Représentant permanent de l’Organisation internationale de la Francophonie auprès de l’Union Africaine, pour son aide lors de la préparation dudit séminaire ainsi que pour son soutien constant à la Cour.


Communiqué de presse de la CPI sur le débat ouvert du Conseil de sécurité
Communiqué de presse de la CPI sur le séminaire conjoint entre l’UA et la CPI
Onzième session de l’Assemblée des États Parties sur le site de l’ASP 
Déclaration de la Présidente de l’ASP lors du débat ouvert du Conseil de sécurité (anglais)
United Nations Security Council SC/10793 (English)
Le Conseil de sécurité des Nations SC/10794 (Français)



 

Pour de plus amples informations sur l’Assemblée des États parties, merci d’envoyer un courriel à l’adresse électronique suivante : [email protected].​

 

​ 

Source:  Assemblée des États Parties