Communiqué de presse

 14/11/2012

 Yes


 Le Président du Sénégal est reçu à la Cour pénale internationale

 ICC-CPI-20121114-PR851

 
Le 14 novembre 2012, le Président du Sénégal a été reçu à la Cour pénale internationale à La Haye (Pays-Bas). De gauche à droite Mme Silvana Arbia, Greffier de la CPI; Mme Fatou Bensouda, Procureur de la CPI ; S.E. Macky Sall Président de la République du Sénégal ; et le juge Sang-Hyun Song, Président de la CPI ©ICC-CPI

Ce mercredi 14 novembre 2012, le Président de la République du Sénégal, Son Excellence Macky Sall, a rencontré le Président de la Cour pénale internationale (CPI), le juge Sang-Hyun Song, ainsi que d’autres hauts responsables de la Cour.

Le juge Song a remercié le Président sénégalais pour la coopération et le soutien opérationnel et politique apporté depuis longtemps par son pays à la Cour. « En tant que premier Etat à ratifier le Statut de Rome en février 1999, le Sénégal occupe une place particulière dans l'histoire de la CPI », a indiqué le Président de la CPI. «La CPI se réjouit de travailler avec le Sénégal et tous les autres États parties au cours des prochaines décennies pour atteindre notre but ultime de mettre un terme à l'impunité », a ajouté le Président Song.

Le Président Sall a déclaré que «la création de Cour constitue un progrès remarquable de la communauté internationale dans la lutte contre l’impunité et pour le respect par tous des valeurs universelles qui fondent notre humanité ». Il a également assuré que son pays continuera d’apporter son soutien à la Cour dans toute la mesure possible.

La visite du Président de la République du Sénégal à la CPI témoigne de la solide relation basée sur les valeurs partagées de lutte contre l’impunité et de l’importance du rôle de la justice pour le progrès des sociétés. Elle intervient dans le contexte de l’ouverture, le même jour, de la 11ème session de l’Assemblée des Etats parties au Statut de Rome de la Cour pénale internationale.

La CPI est la première cour pénale internationale permanente créée en vertu d’un traité pour mettre fin à l’impunité des auteurs des crimes les plus graves touchant la communauté internationale, à savoir les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité, et le génocide.


 

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Fadi El Abdallah, Porte-parole et Chef de l’Unité des affaires publiques, Cour pénale internationale, au +31 (0)70 515-9152 ou +31 (0)6 46448938 ou à l’adresse[email protected].

Les activités de la CPI peuvent également être suivies sur YouTube et Twitter.​

Source: